Monsieur-grimbuche contenu de la page

Bonjour public chériiiiiiiiiiiiiiiiiiiii,

Oui je mets plein de « i » pour que vous sachiez combien vous comptez pour moi. C’est important, non ? Et non, je ne suis pas en train de fayoter, croyez-moi. Ce n’est pas mon style. Mais ne nous égarons pas. Surtout qu’aujourd’hui j’ai une mission spéciale : vous annoncer la gagnante du concours organisé il y a quelques semaines et vous parler de mon prochain spectacle. Tout un programme.

Tout d’abord, je vous laisse admirer notre heureuse gagnante. Je me demande ce qui lui a fait le plus plaisir : remporter un filet garni ou mes bas de contention ? Logiquement, vous connaissez la réponse.

Forcément, mes bas ont, je trouve, un goût prononcé de maroilles, la faute sûrement à ma chorégraphie dans la peau de Jennifer Lopez. Ou alors c’est le Charleston qui m’a laissé ce goût amer de fromage dans les jambes. Bref, disais-je, voici notre gagnante ; j’adore son expression face à mes bas : notez comment elle tord du nez, les notes de maroilles devant lui agresser les narines. Regardez aussi comment elle scrute avec méfiance lesdits bas, louchant allègrement dessus. Pourtant, je suis sûre que cela la ravit. Ou presque. (Peut-être même qu’elle est fétichiste et imagine déjà où elle va ranger cette pièce rare dans sa collection ?)

Et si ce n’est pas le cas, elle se rattrapera avec la bouteille du panier garni, parce que, avouons-le, un verre de vin,  c’est bon pour le moral (plus qu’une paire de bas saveur fromage du Nord en tout cas).

Tout ça pour vous dire que notre gagnante était heureuse de ses cadeaux et cela me réchauffe le transit jusqu’aux frisettes de mes cheveux. Je suis une grande sentimentale, vous savez. Pour preuve, j’ai donné mon cœur (en plastique) à un prétendant il y a quelques semaines et qui sait qui sera le prochain ?! (Oui, je suis un vrai cœur d’artichaut aussi).

Justement, pour le savoir, je vous donne rendez-vous  le 07 octobre 2017 à Fontaine (38) au théâtre de la Guinguette, précisément. Vous savez, Fontaine près de Grenoble, une ville sympathique où j’espère pouvoir vous voir… Je me suis mise à Internet mais pour trouver le prochain homme qui fera battre mon cœur, je compte encore une fois sur mon instinct. Si tout se passe bien, vous me verrez danser avec lui et plus si affinités. Dans la limite de la décence, évidemment.

Avec mon fils Roger, nous ferons de la magie aussi : nous sommes comiques et magiciens de mère en fils : un spectacle d’humour vous attend, public chéri. Le 07 octobre, nous allons vibrer, danser, rire ensemble parce que c’est notre philosophie de vie.

Bref, voilà tout ce que vous raterez si vous oubliez de passer nous voir au Théâtre de la Guinguette. Cela serait dommage, vous ne trouvez pas ?

On vous attend, Roger et moi. Nous avons de l’humour à revendre et de la magie à distribuer. Vous venez ?

Marie-Rose.